Habañero Chocolate 2008

Un piment qui brûle à 350 000 SHU. Il porte vraiment bien son nom, car une fois mûr, il mimique parfaitement la couleur du chocolat au lait. C’est à s’y méprendre. À ne pas cultiver si de jeunes enfants ont accès au piment, car ils pourraient en manger et se « brûler ». Un morceau fraichement couper m’est tombé sur la peau et ça chauffait. Imaginez lorsqu’on en mange!

25 septembre